Beaucoup de personnes rêvent de se prélasser au bord de leur piscine. Mais avant de pouvoir profiter de cet espace détente, il est important de prendre en compte les coûts concernant ce projet.

Plusieurs éléments doivent être calculés pour l’installation de ce dernier. Bien entendu, l’achat du bassin jouera un grand rôle. Mais vous devez également ajouter des frais supplémentaires. En effet, un bon budget inclura également les frais de transport, de l’installation ainsi que le cout concernant la préparation du terrain. Il est aussi important de prévoir certaines dépenses additionnelles comme sa mise en service, le raccordement et l’entretien du bassin.

budget

Quelques chiffres pour vous aider à bien préparer ce projet

Ordinairement, le prix de la piscine va dépendre du modèle choisi et de la taille du bassin. Donc, si vous voulez acheter une piscine hors-sol souple, vous dépenserez entre 700 et 3000 euros. Et dans l’éventualité où vous optez pour un modèle hors sol en métal ou en bois, cela vous coutera entre 1500 et 10 000 euros.

Il est aussi envisageable qu’une piscine enterrée en kit puisse vous intéresser. Au cas où vous compteriez confier sa mise en place à un professionnel, le matériel et le montage couteront entre 12 000 et 30 000 euros. Vous pouvez aussi prendre en charge les travaux pour le montage de cette dernière. Vous débourserez alors entre 5000 et 15 000 euros.

Vous avez également le choix entre un modèle monocoque en polyester. Pour cela, vous aurez besoin d’une somme variant entre 9000 et 25 000 euros. Un modèle naturel ou écologique quant à lui occasionnera des frais d’au moins 10 000 euros.

Vous pouvez demander des devis auprès de plusieurs fournisseurs. Mais gardez en tête qu’il sera nécessaire d’ajouter d’autres frais avant de pouvoir commencer à profiter de votre piscine.

Les frais que vous devrez prévoir au moment de faire votre budget piscine

Prenez bien le temps d’analyser votre devis avant de vous lancer dans ce projet. Généralement, ce dernier ne comprend que l’achat du bassin. Il est donc important de connaitre toutes les dépenses additionnelles.

Dans un premier temps, il sera nécessaire de faire des travaux de terrassement. Cette partie des travaux peut se révéler assez couteuse et va grandement dépendre de la nature de votre terrain. Le montant pour le béton doit aussi faire partie de votre liste de dépense. Et si la plupart des piscinistes l’incluent dans leur devis, il ne figure pas toujours dans celui des prestataires en ligne.

Votre liste de dépense doit également inclure le raccordement électrique et l’habillage du pourtour. Il est aussi nécessaire de penser à un bon système pour prévenir les noyades. D’ailleurs, l’installation d’un dispositif de sécurité est obligatoire depuis 2004.

De nombreux éléments doivent être pris en compte pour définir avec précision votre budget. Chaque dépense va dépendre de la taille de votre bassin, de la difficulté des travaux et aussi des aménagements que vous jugerez nécessaires. C’est d’ailleurs par cette façon que vous réaliserez l’ampleur des travaux pour l’installation de votre piscine.