L’hiver commence, il n’est plus possible de nager jusqu’à un certain temps et tout le monde pense à sa piscine ainsi qu’à ses traitements. Est-ce nécessaire ? Pourquoi ? Comment s’y prendre ? Toutes les questions qui vous brûlent les lèvres vous seront répondues de façon explicite afin de vous aider à protéger votre source de loisir.

Économiser du temps et de l’argent

Vous ne voulez pas que le revêtement de votre piscine se salisse des intrusions externes ou se dégrade ? Que des calcaires se déposent sur les parois ? Que ces derniers risquent de se déformer? Ou que des algues et des bactéries s’y développent ?

Qu’à la fin de l’hiver vous devriez encore dépenser tellement de temps et d’argent pour la réparer avec l’occasion ratée de s’essouffler et de nager en vous divertissant? Vous avez impérativement intérêt à l’hiverner passivement ou activement. Le plus important reste le besoin de prêter attention à l’entretien de sa piscine afin d’éviter qu’elle se détériore au fur et à mesure que le temps s’écoule.

hivergnage

Hiverner passivement ou activement

Le choix vous appartient concernant l’hivernage de votre bien mais à chaque option correspond la manière de l’entretenir. Si vous optez pour l’hivernage passif, il s’agit d’éviter tout circuit hydraulique avec un traitement de l’eau sans la vider totalement.

Dans ce cas, vous recouvrez complètement le bassin par une bâche de sécurité ou un volet roulant avec des barrières entourant l’espace. A condition que votre choix repose sur l’hivernage actif pour conserver la beauté du paysage, vous laissez la filtration fonctionner quelques heures par jour. Ceci est valable lors des hivers doux. Néanmoins quelle que soit votre option, il faudrait hiverner une piscine propre : fond, parois, ligne d’eau, pré filtre de la pompe et du filtre. Ainsi, cela vous empêchera le nettoyage profond quand la saison de l’automne sera ouverte.

Opter pour des produits adéquats

 

L’entretien de sa piscine nécessite d’abord l’usage de produits spécifiques « pour hivernage de piscine »  afin de mieux la traiter habituellement. En effet, ces produits vous donnent surtout le moyen de la sécuriser de la formation des algues et bactéries pour conserver la qualité de l’eau.

Ensuite, il vous est utile de prévoir des dispositifs anti gel qui la protègeront de l’emplacement de gel et de glaces au fond. Ce qui peut provoquer un grand risque de fissure conduisant à des travaux de rénovation colossale que vous pouvez regretter plus tard; mais cela dépend de chaque région ainsi que de la température la-bas.

Tout compte fait, l’hivernage de la piscine ne constitue pas uniquement un choix. Il est question d’obligation pour l’entretien de son bien dans la réalité quotidienne lors de la saison froide, surtout quand la température descend jusqu’à -12°C.

Le temps qu’elle ne fonctionne plus sans les nageurs ne signifie pas que la responsabilité sur son nettoyage prend aussi des vacances. En général, le respect de son traitement habituel vous permet de garder sa structure et ses équipements en mesure d’utilisation pour la saison suivante.