Actuellement, de plus en plus de propriétaires décident d’installer une piscine au sein de leur résidence. Outre la valeur ajoutée sur le plan financier et le bonus sur le côté visuel, une piscine individuelle procure des moments de détente et de bien-être absolu. Si les bienfaits de la natation sont irréfutables, la conception d’une piscine reste néanmoins un domaine complexe.

À part le fait qu’il y ait de nombreuses démarches à suivre avant la mise en place d’un projet d’une telle envergure, sachez qu’il y a également des périodes plus adéquates pour la conception d’une piscine. Selon l’affirmation des professionnels dans le domaine, bien choisir la saison garantit un rendu plus solide, suivant les normes de qualité et de sécurité en vigueur.

construction piscine

L’automne : la saison parfaite pour l’installation d’une piscine ?

Contrairement à une piscine en coque qui demande moins d’une semaine pour l’accomplissement du chantier, il faut compter environ entre 2 à 8 mois pour réaliser une piscine en béton. Avec une structure bien bâtie et durable, l’installation de cette dernière présente des exigences particulières notamment une température de 15°C minimum pour la mise en place des revêtements. Cette température favorise l’adhérence des matériaux et permet une réalisation rapide du travail.

De ce fait, il est plus approprié d’entreprendre la construction au début de l’automne car les conditions climatiques sont plus favorables. D’autant plus que la terre sera plus facile à travailler.

Mis à part ce point capital, nous ne sommes pas sans savoir que la mise en place d’une piscine requiert un budget conséquent. C’est une réalité ! Toutefois, en sollicitant les professionnels à l’approche de l’automne, il est envisageable d’obtenir un prix raisonnable.

Moins chargé et plus disponible, les clients auront le choix entre plusieurs prestataires. Il n’est plus question de se tourner vers le seul pisciniste qui n’est pas surbooké ou de patienter une année de plus pour avoir droit à une piscine.

À titre d’information, certaines personnes se lancent dans la construction d’une piscine pendant l’hiver. Bien que l’automne reste l’idéal, la saison hivernale présente aussi quelques atouts à condition d’éviter la période de gel.
Le bassin : un critère clef pour choisir la période de construction d’une piscine

Pour la conception d’une piscine, il ne faut pas se focaliser uniquement sur la hauteur de l’investissement, le professionnel à embaucher ainsi que les démarches administratives. Bien que ce soient des paramètres primordiaux pour une piscine conforme, il est immanquable de déterminer le type de bassin à mettre en place.

Pour une piscine fait en béton, les consommateurs ont le choix entre un bassin enterré ou un bassin en liner. Quel que soit le choix, le résultat reste époustouflant, c’est l’aspect visuel qui est différent. Étant donné que pour une piscine enterrée, il faut prévoir plus de 6 à 8 mois pour finir les travaux, l’automne est le plus intéressant.

Concernant la piscine en liner, il est envisageable d’opter pour la mise en place au début du printemps ou toujours en automne. À l’inverse de ces 2 types de bassins, le chantier d’une piscine en coque peut se faire à tout moment peu importe la saison.